RÉGION DU SUD-OUEST : la pénurie d'eau dans la Manyu relèvera bientôt du passe

Remise en état de l'usine de traitement d'eau tombée en désuétude  presque terminée à Mamfe, dans la région du Sud-Ouest du Cameroun.

Les foyers du département de la Manyu, Région du Sud-ouest du Cameroun ne souffriront plus bientôt de l'approvisionnement discontinu en eau.  Cette lueur d'espoir naît au moment où le gouvernement du Cameroun et ses partenaires investissent plus de 3 milliards de francs CFA pour remettre en état de fonctionnement la station de pompage d'eau tombée en panne. Cette station est située au point de captage dans le fleuve Manyu à Mamfe, principale ville du département.

Plusieurs foyers dans cette partie du Cameroun avaient presque pris l'habitude de parcourir de longues distances à la recherche de ce besoin élémentaire indispensable. Généralement, au cours de l'année, la situation reste insupportable pendant la saison sèche car les sources d'eau de substitution comme les cours d'eau tarissent et les populations ont de la peine à survivre.

Une équipe d'inspection de la CAMWATER a récemment fait escale à la station de pompage et au réservoir de stockage à Mamfe pour évaluer l'état d'avancement des travaux de réhabilitation qui ont commencé au courant de l'année 2015.    Les responsables de l'équipe d'inspection ont été visiblement satisfaits du travail jusque-là  réalisé et ont rassuré les populations de ce que les travaux de remise en état de fonctionnement de la station seront terminés en juin 2016. Par ailleurs, ils ont ajouté qu'à la fin desdits travaux, l'approvisionnement en eau dans le département de la Manyu passera du simple au triple, c'est-à- dire de 500 à 1500 mètres cubes.  Quelques 35 bornes fontaines publiques sont déjà en place pour servir les populations.

Ce geste vient comme un soulagement bien accueilli par cette communauté qui souffre du manque d'eau, et qui vit pendant de nombreuses semaines sans aucune goutte d'eau potable. Il est intéressant de noter que la Camerounaise Des Eaux, CDE, a lancé une campagne nationale pour raccorder 14000 ménages au réseau d'eau potable dans 18 villes à travers Cameroun. Cependant, cette initiative louable du gouvernement est mise à rude épreuve par l’accroissement des déchets domestiques et industriels qui s'accumulent dans les zones péri-urbaines du département. Toutes les rues de la ville disposent d'un bac à ordures local rempli de déchets de cuisine et autres articles non biodégradables issus de la couture. Une autre forme de déchets que l’on observe est celle du déversement du carburant et des huiles de moteur.  Ces lubrifiants proviennent des ateliers de mécanique automobile.

Ce sont là, quelques-uns des comportements nuisibles parmi plusieurs qui peuvent nuire à l'environnement et accélérer la pollution de la source d'eau réhabilitée, surtout avec le retour de la saison des pluies.

 

                                                                                          Par : Obi Joseph à Mamfe, Chef de Station

 Radio rurale Voice of Manyu (VOM), Mamfe

Pour Green  Alert  Network 

Voir contexte écologique des autres régions :

Dans l'actualité

Nos Correspondants

NOUS SUIVRE

joomla social share plugin

Nos partenaires

Rapports d'activités

Newsletter

Rester plus près de l'actualité environnementale avec Green Alert Network!

Nos Journées Mondiales

décembre

  • 05 décembre : Journée mondiale des sols
  • 11 décembre : Journée internationale de la Montagne

ONG News

No result...

     RADIOS PARTENAIRES MEMBRES DE GREEN ALERT