RÉGION DU NORD-OUEST : formation et renforcement des capacités pour une gestion durable des forêts

Environ onze Eco-gardes ont été formés pour assurer la protection et la conservation de la réserve forestière de Kom-Wum

   « La communauté Fundong connaît un déboisement continu. D’autre part, plusieurs espèces animales protégées contre le braconnage ont également vu leur nombre diminuer vertigineusement au cours de ces dernières années. Il était donc à la fois urgent et important d'avoir cette équipe recrutée et formée afin de nous aider à réduire le niveau de braconnage, la chasse et l'exploitation forestière ainsi que  toutes les autres pratiques illégales effectuées dans cette riche réserve » a affirmé le maire Denis Awoh Ndang lors d'une cérémonie de remise de certificat  à onze éco-gardes qui s’est tenue le 29 Juin 2016 au Nord-Ouest du Cameroun.

Les éco-gardes venant des cinq villages qui entourent la réserve forestière, notamment Mentang, Mbongkisu, Baiso, Mbengkas et Mughom, ont amélioré pendant dix jours, leurs connaissances sur la législation camerounaise relative à la faune et les forêts, les techniques anti-braconnages, l'écotourisme, le changement climatique et les exercices militaires. Cette formation a été organisée dans le cadre d'une action régionale pour le plan Nord-Ouest adopté par certains acteurs du secteur en 2011 pour protéger les sites forestiers de la région. Par ailleurs, la communauté Fundong avait signé une convention avec le ministère des Forêts et de la Faune en Décembre 2012 pour la gestion provisoire de la forêt. La réalisation de cette formation découle du partenariat entre la municipalité de Fundong et le CIRMAD (Centre for Indigeneous Resources Management and Development)

Liyong Sama Emmanuel, coordonnateur du CIRMAD  estime que l'initiative de la municipalité de former les éco-gardes est opportune, car elle aidera à contrôler les feux de brousse, le surpâturage, l'exploitation du bois et bien d'autres activités menaçant l'épuisement des ressources forestières. Il va plus loin en expliquant qu'il y a un sérieux besoin de  trouver des alternatives économiques pour limiter la pression exercée par les populations des villages environnants sur la réserve, car la recherche des moyens de subsistances des riverains  empiète énormément sur les hautes valeurs de conservation de cette réserve. Outre les tâches confiées aux éco-gardes consistant à rassembler des informations sur la forêt de Kom-Wum, afin de déterminer la valeur réelle de ses ressources, en particulier le nombre approximatif de Chimpanzé Cameroun -Nigeria et d'autres espèces animales en voie de disparition, le maire Ndang a réitéré la nécessité de réunir à la fois des acteurs nationaux et internationaux pour examiner l'engagement pris en 2011 vis-à-vis de la réserve forestière de Kom-Wum, lorsque le plan d'action régional fut élaboré.

par: Deng Eric, journaliste communautaire,
 Radio communautaire Boyo
 region du Nord Ouest
 pour Green Alert Network

Juillet 2017

Voir contexte écologique des autres régions :

 

Dans l'actualité

Nos Correspondants

NOUS SUIVRE

joomla social share plugin

Nos partenaires

Rapports d'activités

Newsletter

Rester plus près de l'actualité environnementale avec Green Alert Network!

Nos Journées Mondiales

décembre

  • 05 décembre : Journée mondiale des sols
  • 11 décembre : Journée internationale de la Montagne

ONG News

     RADIOS PARTENAIRES MEMBRES DE GREEN ALERT