Région de l'Est-- L’activité agricole en baisse suite à l’exploitation des mines.

   Les activités champêtres ont considérablement diminué en intensité surtout que la paresse et le laxisme se sont installés. Les produits vivriers sont devenus rares et les prix ont considérablement augmenté. Le couscous, le plantain, les ignames et autres sont devenus plus chers. Hortense, enseignante à l’école publique de Bétaré, se plaint de la situation. Elle déclare que la ville subie les affres de l’exploitation de l’or, «Quand j’arrivais ici, la vie était appréciable. Aujourd’hui, les choses sont compliquées. Les gens ont abandonné les champs pour aller creuser  de l’or. Par conséquent, l’on gagne son pain quotidien en une journée. Pour avoir le couscous, il faut se lever très tôt et débourser un peu plus d’argent». De plus, la forte présence étrangère a fait développer la prostitution dans cette localité. Cela s’explique par une hausse fulgurante des filles réfugiées venues de la Centrafrique.

Par: Giscard Bounga, journaliste communautaire,

Radio aurore- Bertoua, région de l'Est

Pour: Green Alert Network

Décembre 2016

Dans l'actualité

Nos Correspondants

NOUS SUIVRE

joomla social share plugin

Nos partenaires

Rapports d'activités

Newsletter

Rester plus près de l'actualité environnementale avec Green Alert Network!

Nos Journées Mondiales

décembre

  • 05 décembre : Journée mondiale des sols
  • 11 décembre : Journée internationale de la Montagne

ONG News

     RADIOS PARTENAIRES MEMBRES DE GREEN ALERT