Région du centre : utilisation non contrôlée des pesticides et autres polluants organiques dans la localité d’Obala

La mauvaise utilisation des produits organiques sur l'agriculture constitue un réel enjeu sur la santé humaine.

Obala est une ville située dans le département de la Lekié, région du Centre, où prospère l’activité maraîchère depuis des décennies. Environnement où l’agriculture se pratique de manière artisanale. Toutefois, l’on note l’absence totale de la maitrise d’utilisation des pesticides, polluants organiques ou autres intrants agricoles. Le port des bottes, cache-nez, combinaisons et gants s’avère être un luxe dont on ne saurait se prévaloir dans ce milieu où se multiplient les intoxications et maladies. La population de cette localité vit de l’agriculture mais ignorent les dangers de la mauvaise utilisation des produits phytosanitaires ou autres intrants agricoles. Le matériel de travail est précaire ou tout simplement inexistant.

L’on note cependant un manque criard de sensibilisation voire de prise en charge de cette couche de la population qui s’investisse dans des pratiques agricoles pour un « Développement Durable ». Les habitants ignorent la différence entre les produits phytosanitaires de contact et systémiques, ce qui bien évidemment éloigne du calcul de la fréquence des récoltes après utilisation de ces pesticides. La triste réalité révèle  l’existence de cette laverie automobile installée  en amont de la rivière « AFAMBA » et juste à proximité de cette exploitation. Une grande quantité des huiles-moteurs qui y sont déversées pollue ainsi les eaux de la rivière utilisées pour l’arrosage du champ. Selon les propos des autorités compétentes, il y a au Cameroun, une loi réglementant la protection des eaux, loi no 98/005 du 14 avril 1998 portant régime de l’eau, avec des sanctions prévues pour des contrevenants. Mais au-delà de toute applicabilité de celles-ci, l’on note plutôt l’instauration d’une tolérance administrative. A la question de savoir quelle impression celà procure t- il   aux riverains qui travaillent dans ce jardin, on nous fait savoir que le plus important c’est de gagner son pain ; mais alors à quel prix ?

 

Par Maurice Minfegue, journaliste communautaire,

Radio Obala, région du Centre,

Pour Green Alert Network

Juillet 2017

Dans l'actualité

Nos Correspondants

NOUS SUIVRE

joomla social share plugin

Nos partenaires

Rapports d'activités

Newsletter

Rester plus près de l'actualité environnementale avec Green Alert Network!

Nos Journées Mondiales

décembre

  • 05 décembre : Journée mondiale des sols
  • 11 décembre : Journée internationale de la Montagne

ONG News

     RADIOS PARTENAIRES MEMBRES DE GREEN ALERT