REGION DE L'EST : la ville de Bertoua a soif de l’eau potable

Les populations de la métropole régionale de l’Est se bagarrent pour avoir de l’eau. Quand bien même elle est disponible, elle devient une source de nombreuses maladies diarrhéiques.

 Les habitants de la ville vivent un véritable calvaire. Il faut se lever très tôt pour espérer avoir de l’eau dans l’une des sources aménagées ou dans un forage. La qualité approximative de l’eau que distribue la Camerounaise des eaux (CDE) a poussé les populations à se retourner vers les sources et forages. En raison de la crise qui a secoué la république Centrafricaine, la métropole régionale de l’Est connait une augmentation accrue de ses habitants du fait de l’arrivée massive des réfugiés. « Je me lève tous les matins à 4 heures pour aller chercher de l’eau. », révèle Valentin, vendeur d’eau. Dans son pousse-pousse, on dénombre plus de cinquante bidons de 20 litres chacun. «Je livre l’eau dans les domiciles à raison d’un bidon à 50 francs CFA. Comme j’ai plusieurs clients, je suis obligé de faire plusieurs tours » ajoute t-il.

Au quartier Mokolo I, lieu-dit résidentiel, la longue file d’attente nous expose les difficultés auxquelles sont confrontés les habitants pour se procurer le précieux liquide. L’on trouve difficilement de l’eau potable dans cette localité. Non seulement les toilettes sont construites à proximité des points d’eau, mais aussi la mauvaise gestion des ordures les contaminent. Le responsable du Centre de Santé Intégré de Mokolo I indique que les maladies les plus fréquentes qui sévissent dans cette communauté sont la typhoïde, la dysenterie amibienne, les diarrhées. Elles sont causées par la mauvaise qualité de l’eau que consomment les populations.

 Les municipalités ont pourtant fait des efforts en construisant des forages. TSALON Jean-Pierre, Maire de la commune de Bertoua 2e, expose les quartiers dans lesquels les points d’eau ont été construits. « Je reconnais que les populations ont soif de la bonne eau. On s’attèle à étancher leur soif » il déclare. En attendant, bagarres et maladies sont le lot quotidien des populations du soleil levant qui espèrent toujours voir les rayons du soleil leur apporter du bonheur

Par: Giscard Bounga, Journaliste communautaire

     Radio Aurore -  Bertoua Région de l’EST

Pour GREEN ALERT NETWORK

Juin 2016

 

 Voir contexte écologique des autres régions :

 

Dans l'actualité

Nos Correspondants

NOUS SUIVRE

joomla social share plugin

Nos partenaires

Rapports d'activités

Newsletter

Rester plus près de l'actualité environnementale avec Green Alert Network!

Nos Journées Mondiales

décembre

  • 05 décembre : Journée mondiale des sols
  • 11 décembre : Journée internationale de la Montagne

ONG News

No result...

     RADIOS PARTENAIRES MEMBRES DE GREEN ALERT